Mertensia maritima

Mertensia maritima

La mertensie maritime, une plante des dunes et pourtant je la cultive dans le Loiret.

Petite vivace rampante, les tiges épaisses et souples de la mertensie maritime (ou huître de terre, huître végétale, plante à huître) s'étalent pour former de beaux coussins garnis de petites feuilles arrondies, épaisses, vert bleuté, recouvertes de pruine, et au fameux goût d'huître ! Les fleurs, en forme de clochette, apparaissent à la fin du printemps. Roses lorsqu'elles sont en bouton, elles virent ensuite au bleu. Regroupées en cymes lâches, elles ont un petit air de pulmonaire. Un des noms vernaculaires de l'huître végétale est, d’ailleurs, la pulmonaire de Virginie.

La mertensie maritime est une plante de bord de mer, qui poussait spontanément sur les dunes des côtes françaises, avant qu'elle ne subisse les affres d'une cueillette intense. Aujourd'hui, pour la cueillir, il faut donc la cultiver ! Mais il n'est pas évident de reproduire son milieu de prédilection : ses rhizomes ont l'habitude de se développer dans un sol très drainant, plutôt calcaire et frais, tandis que les parties aériennes apprécient les embruns. Autre particularité qui la caractérise : c'est une plante halophile, c'est à dire qu'elle est adaptée aux milieux salés.

Culture en pot pour Mertensia maritima

Plusieurs éléments conduisent le jardinier amateur à préférer une culture de la mertensie maritime en pot, plutôt qu'en pleine terre :
•D'une part, il est plus aisé de recréer un environnement adéquat dans un pot qu'en pleine terre. Le substrat conseillé : sable de mer (salé) et bon terreau, à parts égales.
•D'autre part, il est également plus facile de gérer l'humidité du sol en bac. Le substrat a besoin d'être toujours frais, mais jamais humide en excès ; les rhizomes n'apprécieraient pas.
•Enfin, semée en pleine terre, les limaces ne lui laisseront pas de répit !

Attention : la culture en pot se fait à l'extérieur, mais si possible, à l'abri des pluies !

Semis de Mertensia maritima

Pour germer, les graines doivent être exposées au froid durant quelques semaines (4 à 6 semaines au réfrigérateur). Mais, même en suivant cette précaution, le taux de germination est parfois décevant !

Procédez aux semis en février, à chaud (température comprise entre 15 et 20 °C). Maintenez le substrat humide jusqu'à la levée (une quinzaine de jours). Gardez le plant à l'abri du gel (serre froide, voile d'hivernage), le temps que les températures se réchauffent. En effet, si l'huître végétale est très rustique par sa racine, les jeunes parties aériennes pourraient « brûler ».

Conseils de culture de l'huître de terre

Lorsque les plants sont suffisamment développés, rempotez-les dans un conteneur d'au moins 50 cm de diamètre. Si, dans son milieu naturel, la plante se plaît sous le soleil, en bac, il est préférable de la placer à la mi-ombre (impératif pour les jardins du midi), sous peine de la voir se dessécher.

Durant le printemps et l'été, arrosez la plante régulièrement, sans l'inonder.

À l'automne, rentrez-la sous serre froide ou installez-la dans la véranda. La plante peut rester dehors, mais le feuillage disparaîtra jusqu'à la fin de l'hiver prochain.