Echinacée pourpre

Echinacea purpurea fait partie des plantes préconisées par les médecines douces pour prévenir les rhumes ou en atténuer les effets. On lui prête la capacité de renforcer les défenses du système immunitaire.

C' est une plante vivace aux racines relativement fines et ramifiées qui donnent naissance à une solide tige ramifiée et pourvue de quelques poils rêches, pouvant atteindre une hauteur de 60 à 150 cm.
Le capitule de la fleur, au long pédoncule, est bombé en forme de cône; il a de 1,5 à 2,5 cm de haut et environ 4 cm de diamètre. Les fleurons tubulaires oranges ou rouge foncé ont environ 5 mm de long et sont étonnamment durs ce qui vaut à la plante le nom de «tête de hérisson». Les fleurons linguiformes pourpres retombent autour de la fleur; ils ont de 4 à 6 cm de long.

En infusion : laisser infuser, pendant dix minutes, 1 g de racines ou de plantes entières séchées, dans 1 tasse d'eau bouillante. Boire de 1 à 6 tasses par jour.
En décoction : faire bouillir 1 g de racines, dans 1 tasse d'eau, pendant 10 minutes. Boire jusqu'à 3 tasses par jour.
En jus frais : de 1,5 à 3 ml, trois fois par jour.

Précautions d'emploi de l'échinacée
L'échinacée ne doit pas être utilisée plus de trois semaines consécutives, car elle pourrait avoir des effets négatifs sur le système immunitaire.